Implants

NOUS SOMMES OUVERTS

DU LUNDI AU VENDREDI

IMPLANTOLOGIE —

Comment ça se passe ?


Définition : l’implantologie est une branche de la chirurgie dentaire qui consiste à implanter des prothèses en titane dans la bouche des patients. L’implant dentaire est une racine artificielle en titane qui peut servir de support d’une simple couronne, d’un bridge ou d’un attachement pour une prothèse amovible.

POSE D'UN IMPLANT :

Beaucoup de précautions sont prises lors de la mise en place d’un implant ce qui peut impressionner le patient. Toutefois l’intervention est généralement assez rapide avec des suites opératoires généralement discrètes. Cela dépend aussi du nombre d’implants à mettre en place.

LES FACTEURS INFLUENCANT LA REUSSITE DU RESULTAT FINAL

  • Le patient lui-même : état de santé, tabac, hygiène
  • Les facteurs anatomiques : bio type parodontal, gencive kératinisée : qualité quantité
  • Les facteurs chirurgicaux : techniques de chirurgie, utilisation d’un guide chirurgical, positionnement des implants, choix du système implantaire, expérience du praticien, réaménagement osseux si nécessaire
  • Les facteurs prothétiques : connexion implant–prothèse, pilier provisoire ou définitif, scellement ou vissage , bruxisme et occlusion.
  • LES GREFFES OSSEUSES PRE-IMPLANTAIRE

    Il existe plusieurs techniques, voici les 3 principales :

  • Greffe osseuse d’apposition ou greffe en onlay (os du patient en bloc ).
  • Régénération osseuse guidée (ROG) : os du patient broyé mélangé à de l’hydroxyde apatite d’origine bovine. Le tout est placé sous une membrane collagène à résorption rapide.
  • Sinus lift ou greffe sinusienne : c’est une technique de chirurgie permettant l’ajout d’un substitut osseux d’origine animale ou synthétique dans le but de mettre en place des implants dentaires au maxillaire supérieur postérieur.
  • L'ANALYSE PRE-IMPLANTAIRE

    La mise en place d’un implant dentaire nécessite une étude et analyse clinique et radiographique du patient avec radio intra buccale, radio panoramique et un scanner 3D. Si nécessaire après cette étude on pourra réaliser un guide chirurgical qui aidera lors de la pose des implants d’une façon très précise et minutieuse.

    Ce qu'il faut retenir

  • La pose d’un implant interviendra minimum deux à trois mois après l’extraction de la dent naturelle.
  • L’intervention est réalisée sous anesthésie locale et dans de parfaites conditions d’asepsie.
  • Après la mise en place de l’implant il se passe une ostéo-intégration : c’est une micro ossification autour de celui-ci et cette micro ossification se fera bien mieux si l’implant n’est pas chargé, c’est-à-dire pas encore de prothèse réalisée.
  • La mise en place de la prothèse sera réalisée généralement entre deux et quatre mois après la pose de l’implant.
  • Dans certains cas précis, on peut extraire et positionner un implant dans la même séance.
  • Dans d’autres cas, on peut mettre en charge immédiatement en plaçant une dent provisoire sur l’implant lors de la pose de celui-ci dans la même séance.
  • Dans des rares cas, une peri-implantite peut survenir au niveau d’un implant. C’est une maladie infectieuse qui entraîne une inflammation des tissus autour de l’implant. Cela peut aller jusqu’à la perte de l’implant.
  • Dans tous les cas une étude préalable est nécessaire. Un plan de traitement sera établi en fonction des résultats des examens cliniques, radiographiques et de la demande du patient. Un devis sera réalisé et remis au patient avant le début du traitement.
  • 04 42 96 90 28